Assurance vie Luxembourg : Comparatif des meilleures offres en 2023

Comprendre l’assurance vie au Luxembourg

L’assurance vie au Luxembourg est une enveloppe fiscale qui, comme son voisin français, permet au souscripteur de se constituer, de valoriser un capital, et de le transmettre. Cependant, il comporte certaines particularités qui lui confère plus de sécurité et de flexibilité.

 

Sécurité :

Le triangle de sécurité

– Les actifs liés aux contrats d’assurance-vie sont déposés – séparément des autres engagements de la compagnie d’assurance–auprès d’une banque dépositaire, qui est préalablement approuvée par le CAA.

– Le « triangle de sécurité » se définit par la signature d’une convention tripartite de dépôt entre la compagnie d’assurances, la banque dépositaire et l’autorité de contrôle des assurances au Luxembourg (le Commissariat aux Assurances). Le cloisonnement des actifs est contrôlé chaque trimestre par le commissariat aux assurances.

– En cas de défaillance de l’assureur, l’autorité de contrôle a la possibilité de bloquer les comptes afin de protéger les droits des souscripteurs. Les avoirs des clients déposés sur leur contrat d’assurance vie Luxembourgeois sont ainsi totalement indépendants des fonds propres de la compagnie d’assurance. En cas de faillite de la compagnie d’assurance, les créanciers ordinaires ne pourront exercer leur droit de recouvrement sur les actifs des contrats d’assurance vie Luxembourgeois.

Le super privilège

Les souscripteurs d’un contrat d’assurance vie Luxembourgeois disposent de la qualité de créanciers privilégiés de 1er rang.

Ce privilège, qui domine tous les autres créanciers permet aux clients de récupérer en priorité les créances relatives à l’exécution de leurs contrats d’assurance en cas de défaillance de la compagnie d’assurance.

 

Flexibilité dans la gestion du contrat :

 

En plus des modes de gestion existants sur les contrats français (gestion libre, dédiée ou conseillée),
Le contrat d’assurance vie luxembourgeois offre des modes de gestion propres offrant plus de flexibilité :

Fonds Internes Collectifs (FIC) :

Les fonds Internes Collectifs sont un type de support d’investissement d’un contrat d’assurance vie luxembourgeois. Ils sont des fonds internes à la compagnie, et sont accessibles à un groupe d’investisseurs qui peuvent n’avoir aucuns liens familiaux. Ils peuvent se comparer à une SICAV déjà préconstituée, et sur lequel le particulier pourra investir en fonction de son profil de risque.

Les frais afférents à ce type de gestion sont en général plus faible qu’un FID.

Fonds interne dédié (FID)

La spécialité du contrat Luxembourgeois, les Fonds Internes Dédiés permettent à un investisseur, de mettre en place une gestion individuelle sous mandat qui lui est dédiée. Ces fonds permettent d’investir sur des produits sophistiqués, et innovants.

Certains d’entre eux sont absents dans les contrats d’assurance vie français. La gestion des actifs est déléguée à un gestionnaire financier que le souscripteur aura préalablement désigné.

Fonds d’assurance spécialisé (FAS)

Le FAS a été introduit par la Circulaire 15/3 du Commissariat aux Assurances du Luxembourg, Il a pour objectif une plus grande flexibilité, et permet au souscripteur de choisir directement les actifs sous-jacents.

Il existe certaines limites d’investissement, qui sont prévues par la Circulaire 15/3 et dépendent de la catégorie du souscripteur (elle est déterminée en fonction du montant de la prime et de la fortune mobilière déclarée).

C’est une réponse à certains objectifs patrimoniaux qui ne peuvent être atteints avec les supports traditionnels tels que le FID, le FIC ou les fonds externes.

Concernant les résidents français, le contrat obéira au code des assurances français conjointement avec l’utilisation des règles d’investissement de la circulaire luxembourgeoise. Il n’y a pas de contre-indication pour la souscription de ce type de contrat.

Le recours à un Conseil en investissement externe (société de gestion de portefeuilles, banque privée ou CIF tel que Pali Kao Capital) est vivement recommandé afin d’assurer la performance du contrat et la qualité de l’allocation d’actifs.

 

Flexibilité fiscale du contrat d’assurance vie Luxembourgeois

 

La neutralité fiscale en cas de vie :
Elle a pour objectif de permettre au souscripteur de bénéficier de la fiscalité de se résidence fiscale.

Si le souscripteur projette de s‘expatrier, il n’aura aucun besoin de transférer ses actifs dans une autre compagnie financière pour bénéficier du régime fiscal du pays concerné. Son contrat d’assurance vie suivra la fiscalité de son nouveau pays de résidence.

Le choix de la devise de votre contrat d’assurance vie :
Le souscripteur d’une assurance vie luxembourgeoise a la possibilité d’alimenter son contrat par une autre devise que l’euro.
Cela constitue un avantage important pour les expatriés ou futurs expatriés.

Neutralité fiscale en cas de décès :
Le droit civil luxembourgeois ne taxe pas les capitaux décès versés aux bénéficiaires dès lors que l’assuré est non-résident fiscal luxembourgeois. La succession du défunt dépendra des droits de succession de son lieu de résidence, ou de celle des bénéficiaires.

Pourquoi comparer les offres d’assurance vie au Luxembourg en 2023

Le contrat d’assurance vie au Luxembourg est une enveloppe fiscale.
Tous les contrats d’assurance vie bénéficient des mêmes avantages et inconvénients de cette enveloppe fiscale (sécurité, neutralité fiscale etc..).

Cependant les offres de compagnies d’assurance au Luxembourg varient selon plusieurs critères :
Qualité de la compagnie d’assurance
Diversité, nombre et qualités des supports d’investissement
Présence ou non du fonds Euro
Montant minimum pour investir dans un FAS ou un FID
Nombre de devises acceptées pour les versements
Etendue géographique (Nombre de résidences fiscale approuvée).
Ainsi, en fonction des objectifs de chacun, il est nécessaire de se diriger Vers une assurance bien définie.

Les critères à prendre en compte pour choisir une assurance vie au Luxembourg

Il est important de prendre en considération un certain nombre de critères avant d’héberger son contrat dans une compagnie d’assurance.

En effet, les offres de compagnies d’assurance au Luxembourg varient selon plusieurs critères :

qualité et solidité financière de la compagnie d’assurance

La qualité et la solidité financière de la compagnie d’assurance se mesurent par le montant des capitaux administrés, par son ratio de solvabilité, par la qualité et la réactivité de son back office, par son savoir-faire dans la maitrise dans la planification de des objectifs fiscaux etc…

Les frais liés à l’assurance vie

Les frais des contrats d’assurance vie se divisent en quatre parties :

Frais d’entrée : Lors de la souscription d’un contrat, la compagnie d’assurance ou l’intermédiaire peut demander des frais d’entrée : on parle alors de frais de dossier, frais d’adhésion ou frais d’entrée. Ces derniers sont fixes et ne sont à régler qu’une fois, au moment de la souscription. Les frais d’entrée ne sont pas obligatoires et leur montant varie selon les intermédiaires ou compagnies d’assurance.

Pali Kao Capital ne prend aucun frais d’entrée sur l’ouverture de contrat d’assurance vie.

Frais sur versements
Une fois le contrat souscrit, lors de chaque apport en capital, le souscripteur peut, en fonction de l’intermédiaire s’acquitter de frais sur versements, qui seront
proportionnels au montant versé et qui viendront minorer le montant réel du versement.
Ces versements varient de 0 à 4% selon mes intermédiaires.

Pali Kao Capital ne prend aucun frais sur versement, à l’exception des frais minimum requis par l’assureur pour les versements programmés.

Frais de gestion
Les frais de gestion d’un contrat d’assurance vie sont des frais récurrents, qui sont proportionnels au montant investi sur le contrat.
Ils sont prélevés chaque année. Chaque contrat d’assurance vie a des frais de gestion, cependant, contrairement à son cousin français, les frais de gestion
peuvent être négociés dans un contrat d’assurance vie Luxembourgeois et sont proportionnels au montant investi.

Les frais de gestion servent à rémunérer les compagnies d’assurance, les back office, le gestionnaire du fonds euros etc.. .

Frais d’arbitrage
Lors d’un arbitrage sur un contrat d’assurance vie, c’est à dire le fait de passer d’un fonds à un autre, des frais peuvent s’appliquer. On appelle cela des frais d’arbitrage. Ces frais sont variables d’une compagnie à l’autre, proportionnelle au montant de l’épargne arbitrée (entre 0 et 1%). Certains contrats
d’assurance vie appliquent un nombre d’arbitrage gratuits par an.

Pali Kao Capital ne prend aucun frais d’arbitrage sur les contrats d’assurance vie, autres que le minimum requis par la compagnie d’assurance.

La performance du fonds en euros

Les contrats d’assurance vie Luxembourgeois ne comportent pas tous la possibilité d’investir sur le fonds Euro.

Certains contrats comme Generali, cardif Luxembourg l’autorisent, d’autres non.

En fonction de l’objectif du souscripteur, il est nécessaire de se diriger vers un contrat répondant aux ambitions de chacun.

La diversité des supports d’investissement

Les compagnies d’assurance ne sont pas tous égales dans le nombre, la diversité des supports disponibles pour investir sur son contrat d’assurance vie.

Certaines sont spécialisées dans le private equity, d’autres dans les OPCVM, ou dans les FAS ou FID.

Il est ainsi nécessaire de s’orienter vers celle qui répondra le mieux aux attentes de chaque souscripteur.

Les options de sortie et de rachat

Les options de sortie et de rachat varient en fonction de deux critères
En cas de vie Le capital investi sur un contrat d’assurance vie Luxembourgeois est totalement liquide.

Le souscripteur peut retirer tout ou partie des montants investis sur son contrat à n’importe quel moment.

Le retrait se fait en capital et est fiscalisé qu’en cas de rachat (retrait).
La fiscalité dépendra de la résidence fiscale du souscripteur.

Si la résidence fiscale du souscripteur est en France :
Le souscripteur décide de racheter la totalité des montants investis, la fiscalité sera la suivante :

Pour les versements intervenus avant le 27/09/2017

L'assuré peut faire le choix d'être imposé sur les plus-values soit à partir d'un prélèvement Forfaitaire Libératoire ou bien à partir du barème progressif de l'Impôt sur le revenu.
DuréePFL (ou barème progressif) + PS
< à 4 ansPFL = 35% sur les produits dès l'origine + PS = 17,2% sur les produits acquis dans l'année
De 4 à 8 ansPFL = 15% sur les produits dès l'origine + PS = 17,2% sur les produits acquis dans l'année
Après 8 ansMontant de l'abattement:
- 4600 euros par personne et par an,
- 9200 euros par couple et par an,

Au-delà: les produits sont soumis sur option au PFL de 7,5% (hors PS) ou à l'impôt sur le revenu. Les PS restent dus.

Si le souscripteur décide d’effectuer un rachat partiel, seule la quote-part des plus-values réalisée et des intérêts produits sont imposables.
L’administration fiscale considère que le retrait est composé d’une partie en capital et d’une partie de plus-value (si le contrat est bénéficiaire). Seule la partie en plus-value est fiscalisée.

Exemple : le souscripteur a versé 10 000 Euros sur son contrat, au bout de 2 ans celui-ci est à 11 000 euros. Soit un gain de 1000 Euros.

Si le souscripteur décide de retirer 1000 Euros, soit plus ou moins 10% de la totalité de son contrat.
L’administration fiscale considère qu’il a retiré 90% de capital et 10% de plus-values (1000 euros de retrait/ 10 000 euros versés, soit 10%). Ainsi il ne sera fiscalisé que
sur 10% de 1000 Euros, soit 100 euros.
Les 100 Euros seront fiscalisé de la manière suivante :

Pour les versements intervenus après le 27/09/2017

Depuis le 1er janvier 2018, un Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU), qui s'élève à 30% (PFU de 12,8% + 17,2% de prélèvements sociaux), a été mis en place sur les plus-values.
L'option pour le barème progressif de l'impôt sur le revenu reste toujours possible.
DuréePFL (ou barème progressif de l'IR) + PS
< à 8 ansPFU = 30% (ou barème de l'IR + PS = 17,2%)
> à 8 ansMontant de l'abattement:
- 4600 euros par personne et par an,
- 9200 euros par couple et par an,

Valeur du contrat:
--> Moins de 150'000€: 24,70% (ou barème de l'IR + PS de 17,2%)
--> fraction supérieure à 150'000€: 30% (ou barème de l'IR + PS de 17,2%)

En cas de décès du souscripteur.
Le souscripteur du contrat rédige (par l’aide de son conseiller) une clause bénéficiaire au moment de la souscription de son contrat (elle peut être modifiée jusqu’au décès du souscripteur) .

Cette clause bénéficiaire permettra d’identifier les bénéficiaires du contrat en cas de décès du souscripteur.
Ainsi, les capitaux investis sur le contrat seront versés aux bénéficiaires du contrat.
Si le souscripteur du contrat est français et le bénéficiaire français, La fiscalité sera la suivante.

La fiscalité en cas de décès

Date de souscription du contratPrimes versées
Contrats souscrits avant le 20 novembre 1991Avant le 13 octobre 1998A compter du 13 octobre 1998
Pas de taxationPrélèvement de 20% au-delà de 152 500 euros, article 990!
Contrats souscrits à compter du 20 novembre 1991

- Primes versées avant 70 ans.



- Primes versées après 70 ans



Pas de taxation



Droit de mutation par décès sur la fraction des primes qui excède 30 500 euros, Article 757B (exonération des plus-values)
Prélèvement de 20% au-delà de 152 500 euros, Article 990!


Prélèvement de 31,25% au-delà de 852.500 euros

Nombre de devises acceptées pour les versements

Le nombre de devises acceptées lors de versements concernant les contrats d’assurance vie varient d’une compagnie à l’autre.

On trouve cependant les trois principales devises disponibles dans l’ensemble des contrats d’assurance vie, à savoir : dollar, Euro et Franc Suisse.

Certaines compagnies acceptent plus d’une dizaine de devises.

étendue géographique (nombre de résidence fiscale approuvée)

Afin de pouvoir profiter d’un des atouts de l’assurance vie Luxembourgeoise, c’est-à-dire la possibilité pour un expatrié ou futur expatrie de bénéficier de la fiscalité de sa nouvelle résidence fiscale, il est nécessaire que ce pays soit disponible sur les contrats de la compagnie d’assurance dans laquelle le contrat est hébergé, on parle alors d’étendue géographique.

L’étendue géographique varie d’une compagnie à une autre.

On peut aller de quelques pays européens à des pays d’Asie ou d’Amérique centrale.
Il est important de vérifier avec votre conseiller l’étendue géographique avant de souscrire.

L’étendue géographique est la possibilité de profiter de la fiscalité d’un autre pays que celui envisagé lors de la souscription.

Comparatif des produits d’assurance vie proposés au Luxembourg

logo onelife (miniature)

ONE LIFE

Un des contrats les plus accessibles du marché (souscription à partir de 100 000€) , réputé pour sa souplesse de gestion et son expertise pour les expatriés.

logo lombard (miniature)

LOMBARD INTERNATIONAL ASSURANCE

Contrat offrant la couverture géographique la plus étendue du marché, une véritable technicité en termes de structuration du patrimoine.

baloise logo (miniature)

BALOISE

Contrat très accessible (souscription dès 50 000 €), réactivité reconnue , proposant des solutions innovantes, expertise sur le private equity et forte présence d’ETF.

logo gardif (miniature)

CARDIF LUXEMBOURG

Contrat haut de gamme, combinant fonds Euro et grande diversité de choix dans l’allocation d’actifs, adossé à une des plus grandes banques d’Europe : BNP.

wealins (miniature)

WEALINS

Un des contrats les plus accessible en FAS ou FID, grand savoir-faire paneuropéen dans l’élaboration de solutions transfrontalières

logo generali assurance (miniature)

GENERALI LUXEMBOURG

Contrat phare de l’assurance vie Luxembourgeoise, présence du fonds Euro, et une large gamme de fonds sont proposés sur ce contrat.

Tableau comparatif des offres

Comparatif des contrats d’assurance vie Luxembourg

 generalibaloise logowealinscardif lux logolombard logoone life logo
Versement minimum à la souscription250 000 €50 000 €125 000 €250 000 €250 000 €100 000 €
Versement minimum FID250 000 €250 000 €125 000 €250 000 €250 000 €125 000 €
Versement minimum FAS500 000 €500 000 €125 000 €250 000 €250 000 €125 000 €
Capitaux administrés5,5 milliards €10 milliards €13.5 milliards €28 milliards €47 milliards €9 milliards €
Frais d'entrée0%0%0%0%0%0%
Frais de sortie0%0%0%0%0%0%
Présence du fonds EuroOUINONNONOUINONNON
Ratio de solvabilité II186,70%137%200%135%136,60%140%
Digitalisation100% DIGITAL100% DIGITAL100% DIGITAL100% DIGITAL100% DIGITAL100% DIGITAL
Notre avisSécurité et solidité d'un grand groupe. Back office irréprochable; Présence du
fonds Euros sur son contrat (taux 2022 : 1,8% brut sans compter les bonifications possibles)
Une des compagnies les plus accessibles du marché avec un ticket d’entrée: 50 000 Euros. Présence importante d’ETF
Une véritable expertise sur le private equity.
30 ans d’expérience, Un des contrats les plus accessibles en FAS et FID, solvabilité de la maison mére (le groupe Foyer, leader de l’assurance au Luxembourg depuis 1922)Contrats phare du marchés. Adossé à un des plus grands groupes bancaires européen (BNP), expertise reconnue, une large gamme de fonds disponibles et un back office très réactif.25 ans d’expérience, couverture géographique la plus étendue du marché (présent dans 25 pays). Premier collecteur de prime 100% UC sur le marché Luxembourgeois. Un grand savoir faire en private equityUn des contrats les plus agile et accessible du marché, souplesse de gestion ;Grand choix de fonds de private equity ;couverture géographique fléxible.

FAQ

Quels sont les avantages fiscaux de l'assurance vie au Luxembourg ?

La neutralité fiscale en cas de vie :
Un des avantages fondamentaux du contrat luxembourgeois.
Il permet au souscripteur de bénéficier de la fiscalité de son actuelle ou future résidence fiscale.
Essentiel pour tout expatrié ou futur expatrié, qui n’auront ainsi pas besoin de rapatrier leurs actifs dans une autre compagnie financière.

Neutralité fiscale en cas de décès :
Le droit civil luxembourgeois ne taxe pas les capitaux décès versés aux bénéficiaires dès lors que l’assuré n’est pas résident fiscal luxembourgeois. La succession du défunt ne supportera que les droits de succession de son lieu de résidence, ou celle des bénéficiaires.

Quelles sont les différences entre les produits d'assurance vie proposés au Luxembourg ?

Les différences se situent sur le nombre et la diversité des supports. La présence ou non du fonds Euros, l’étendue géographique, le choix des devises, le montant minium à investir dans un FAS ou FID etc...

Comment choisir une assurance vie au Luxembourg qui convient le mieux à mes besoins ?

Il est important de définir au préalable les objectifs du souscripteur
En fonction de ceux-ci (nature du contrat : contrat collectif, FID ou FAS, présence ou non du fonds Euro, nature des supports, choix de la devise et de l’étendue géographique etc..), le conseiller orientera le futur souscripteur vers le contrat souhaité.

Comment comparer les offres d'assurance vie au Luxembourg pour trouver la meilleure offre ?

Elles dépendent essentiellement de l’objectif du futur souscripteur.
En effet, les offres varient en fonction d’une multitude de critères.
Ces derniers orienteront le souscripteur vers le contrat répondant au mieux à ses objectifs.

Quels sont les avantages de souscrire une assurance vie au Luxembourg en 2023 ?

L’assurance vie au Luxembourg se définit par
La sécurité du contrat
Sa souplesse de sa gestion et de sa fiscalité